Interdiction du glyphosate : quelles conséquences pour les agriculteurs ?

À quelques heures de la décision de l'Union européenne sur le renouvellement ou non de l'autorisation du glyphosate, un herbicide chimique, Ipsos dévoile les résultats d’un sondage mené auprès de plus de 670 agriculteurs. Il révèle que la communauté agricole est pour sa très grande majorité (81 %) hostile au retrait du glyphosate. Cette étude marque également le début d’une collaboration entre Ipsos et la plateforme communautaire agricole AgriAvis, qui allient leurs expertises pour créer un dispositif d’études ad hoc. L’objectif : sonder en temps réel la communauté des agriculteurs en ligne, sur des sujets d’actualité, de société, comme sur des problématiques agricoles.

INTERDICTION DU GLYPHOSATE : LES AGRICULTEURS CRAIGNENT UNE HAUSSE DES COÛTS DE PRODUCTION

Le sondage, mené par Ipsos via la plateforme AgriAvis* révèle que les agriculteurs interrogés plébiscitent à 81 % les herbicides à base de glyphosate, et qu’ils les considèrent comme indispensables aux techniques de conservation des sols dans leur exploitation (non labour, gestion des couverts végétaux…). Alors que chez les agriculteurs répondants plus de la moitié des surfaces cultivées en grandes cultures sont traitées avec un herbicide à base de glyphosate, le niveau de satisfaction enregistré est particulièrement élevé et atteint la note de 9,1/10.

A l’approche de la décision de l’Union Européenne concernant le maintien ou non de ces produits sur le marché, ce sondage Ipsos/AgriAvis met en exergue la crainte des agriculteurs : voir les coûts de production augmenter, et le rendement sur l’exploitation diminuer.

Pour plus de 50 % des agriculteurs interrogés, la décision de la ré-homologation du produit tient plus de la mesure symbolique que d’une décision basée sur des faits scientifiques et allant dans le bon sens. D’ailleurs, 92 % affirment qu’ils appliqueront des traitements herbicides supplémentaires si le glyphosate venait à être interdit et 66% auront davantage recours au labour.

"À travers leurs réponses les agriculteurs confirment la place importante des herbicides à base de glyphosate dans la gestion de leurs cultures notamment des céréales. Ils sont cependant force de proposition puisque 57% d’entre eux estiment qu’il serait plus pertinent de limiter les doses autorisées des herbicides à base de glyphosate."

Laurent Depouilly, Directeur de la division Agriculture chez Ipsos


 

LES CHIFFRES CLÉS DU SONDAGE

  • Chez les agriculteurs répondants, 53 % des surfaces cultivées en grandes cultures sont traitées avec un herbicide à base de glyphosate.
  • Les agriculteurs utilisateurs d’herbicides à base de glyphosate en sont extrêmement satisfaits (note de 9,1/10).
  • 81 % des agriculteurs n’approuveraient pas du tout le retrait du glyphosate.
  • 3 agriculteurs sur 4 considèrent que les herbicides à base de glyphosate sont des outils indispensables aux techniques de conservation des sols.
  • En cas de retrait du glyphosate, 9 agriculteurs sur 10 appliqueraient des traitements herbicides supplémentaires avec d’autres matières actives.
  • Ces agriculteurs évaluent l’augmentation de leurs coûts de production de 24 % en cas de retrait du glyphosate, tandis que plus de la moitié de l’échantillon craint une baisse de rendement, qu’ils estiment à environ 25 % .
  • 1 agriculteur sur 2 est tout à fait d’accord avec le fait que ce retrait serait une décision symbolique avant tout.
  • 57% des agriculteurs interrogés estiment qu’il serait plus pertinent de limiter les doses autorisées des herbicides à base de glyphosate plutôt que de les supprimer.

     

*IPSOS ET AGRIAVIS PARTENAIRES POUR BOOSTER LES ÉTUDES DANS L’AGRICULTURE

Ce premier sondage marque le début d’un partenariat entre Ipsos et le site internet AgriAvis qui permettra de produire des études online ad hoc. La nouvelle méthodologie proposée vise à prendre le pouls de la communauté agricole sur les sujets d’actualités touchant au secteur, et de proposer des insights en temps réel.

"Ce partenariat permet d’allier l’expertise d’Ipsos sur les sujets agricoles et sa force d’analyse, avec l’importante base de professionnels du secteur, très actifs sur AgriAvis."

Laurent Depouilly, Directeur de la division Agriculture chez Ipsos

La plateforme AgriAvis comptabilise plus de 22 000 membres dont 18 000 agriculteurs inscrits, représentant l’agriculture dans toute sa diversité. Des grandes cultures à l’élevage, en passant par la viticulture et le maraichage, le site réunit des agriculteurs connectés de la France entière.

"À l’heure de la digitalisation du secteur agricole et du e-farming, un partenariat entre Ipsos et Agriavis permettra d’apporter une réelle expertise à la communauté internet agricole."

Josselin Versavel, Responsable d'AgriAvis.com

*Enquête menée en ligne sur AgriAvis.com du 17 au 21 juin 2016 auprès de 679 agriculteurs.

Laurent Depouilly

Directeur Général Ipsos Lyon

Laurent Depouilly

Directeur Général Ipsos Lyon

Commentez cet article :

Identifiez-vous et inscrivez-vous rapidement et gratuite pour commenter cet article

A la une en ce moment :